top-pic-news.jpg

 

 

25 mai 2017

LE FPI PRO annonce des résultats financiers solides pour le premier trimestre de 2017

Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») (TSXV : PRV.UN) est heureux d’annoncer ses résultats financiers et d’exploitation pour le trimestre clos le 31 mars 2017 (ou le « premier trimestre »).

« Nos résultats financiers et d’exploitation solides pour le premier trimestre témoignent des retombées positives de nos plus récentes acquisitions et activités de développement de 2016. L’achat de six immeubles au quatrième trimestre de 2016, et l’acquisition d’une participation de 50 % dans un septième immeuble en février 2017 ont mené à une forte croissance des produits tirés des immeubles, du résultat d’exploitation net1) et des flux de trésorerie d’exploitation ajustés1) », a déclaré James W. Beckerleg, président et chef de l’exploitation.

« Nous sommes heureux de constater qu’un nombre de plus en plus important d’investisseurs, tant individuels qu’institutionnels, commencent à remarquer nos efforts de croissance. La reconnaissance croissante de notre FPI a eu, à notre avis, une incidence importante sur le volume de négociation et la liquidité de nos parts sur les marchés des capitaux. Par conséquent, l’évaluation de nos parts s’est améliorée et l’escompte par rapport à leur valeur liquidative s’est amoindri. »

Résultats financiers du premier trimestre de 2017

Pour le trimestre clos le 31 mars 2017, le FPI PRO a généré des résultats solides. Les produits tirés des immeubles, le résultat d’exploitation net[1]) et les flux de trésorerie d’exploitation ajustés1) ont tous augmenté de façon importante. Ces résultats ont été rendus possibles par le rendement d’exploitation constant du FPI par rapport au premier trimestre de 2016. L’acquisition de six immeubles en 2016 et celle d’une participation de 50 % dans un nouvel immeuble au premier trimestre de 2017 ont contribué à la progression des résultats.

Pour le trimestre clos le 31 mars 2017, le FPI PRO a enregistré des produits tirés des immeubles de 7,48 M$, contre 5,67 M$ au premier trimestre de 2016, une hausse de 32 %.

Le résultat d’exploitation net a atteint 4,5 M$ au premier trimestre, une augmentation de 31,5 % par rapport au trimestre clos le 31 mars 2016. Cette hausse du résultat d’exploitation net s’explique principalement par les acquisitions que le FPI a réalisées au cours du quatrième trimestre de 2016 et du premier trimestre de 2017.

Pour le trimestre, le FPI PRO a généré des flux de trésorerie d’exploitation ajustés de 2,57 M$, une augmentation de 39,5 % par rapport aux flux de trésorerie d’exploitation ajustés de 1,8 M$ enregistrés au cours du trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les flux de trésorerie d’exploitation ajustés par part de base de 0,0539 $ sont demeurés inchangés par rapport à ceux de l’exercice précédent.

Pour le trimestre clos le 31 mars 2017, le FPI a déclaré trois distributions totalisant 0,0525 $ par part de fiducie du FPI. Au premier trimestre, le ratio de distribution des flux de trésorerie d’exploitation ajustés s’est établi, comme au premier trimestre de 2016, à 97,3 %.

Le bilan s’est également amélioré au cours du trimestre. Au 31 mars 2017, l’actif total du FPI se chiffrait à 263,2 M$, contre 207,4 M$ au 31 mars 2016, une augmentation de 26,9 %.

Au 31 mars 2017, le ratio dette/valeur comptable brute1) s’est établi à 58,72 %, comparativement à 61,46 % le 31 mars 2017. Le taux d’intérêt moyen pondéré sur prêt hypothécaire a reculé légèrement pour se chiffrer à 3,70 %, comparativement à 3,71 % au trimestre clos le 31 mars 2016.

Au 31 mars 2017, le nombre moyen pondéré de base de parts en circulation a atteint 47 564 959 parts.

Le portefeuille du FPI PRO continue d’afficher une bonne performance. À la fin du premier trimestre, le taux d’occupation du FPI s’établissait à 95,2 %, légèrement en hausse par rapport aux taux d’occupation de 95,0 % au 31 mars 2016 et de 94,7 % à la fin du trimestre précédent. La durée moyenne pondérée des baux est demeurée stable à 6,4 ans. Ce résultat reflète la qualité des immeubles commerciaux du FPI, qui sont occupés en majorité par des locataires de grande qualité offrant de solides garanties et qui continuent d’attirer ce type de locataires.

Au 31 mars 2017, la superficie locative brute s’établissait à 2 090 214 pieds carrés, une hausse de 24,6 % par rapport à la même date il y a un an. À cette date, le portefeuille du FPI comprenait 40 immeubles, comparativement à 33 à la fin du premier trimestre de 2016. À l’heure actuelle, le portefeuille du FPI compte quatre immeubles de bureaux d’une superficie locative brute totale de 154 357 pieds carrés, 22 immeubles de commerces de détail d’une superficie locative brute totale de 810 028 pieds carrés, 10 immeubles industriels d’une superficie locative brute totale de 851 536 pieds carrés et trois immeubles commerciaux à vocation mixte d’une superficie locative brute totale de 274 293 pieds carrés. Les locataires gouvernementaux et nationaux représentent 82,8 % du loyer de base à la fin du premier trimestre. Les 10 principaux locataires du FPI, des sociétés et des sociétés d’État de renom, représentent environ 49 % du loyer de base total du portefeuille. Les locataires variés qui constituent le bassin du FPI ont des baux qui prennent fin à des dates différentes, de sorte qu’un maximum de 10,8 % de ces baux peut arriver à échéance au cours d’une période donnée.

Événements importants

Le 28 février 2017, le FPI a conclu l’acquisition déjà annoncée d’une participation indivise de 50 % dans l’immeuble situé au 1750, rue Jean-Berchmans-Michaud, à Drummondville, au Québec, moyennant un prix d’achat de 3,0 M$, exclusion faite des frais de clôture. Il s’agit d’un immeuble industriel autonome à locataire unique qui a été construit en 1997 et dont la superficie locative brute totalise 117 119 pieds carrés sur 10,75 acres de terrain. Il est entièrement occupé aux termes d’un bail à long terme de 12 ans prévoyant des hausses de loyer annuelles contractuelles et qui prend fin en 2028. Le prix d’achat de 3,0 M$ a été réglé par la prise en charge de 50 % d’un récent prêt hypothécaire d’une durée de 10 ans et portant intérêt à 4 %, pour un montant d’environ 4,0 M$, et par l’émission de 383 598 parts de société en commandite de catégorie B (les « parts de catégorie B ») de la Société en commandite PRO REIT, filiale du FPI, au prix de 2,25 $ la part.

Activités de développement

Le FPI continue à chercher des occasions de développement à saisir pour son portefeuille. La densification des immeubles est une méthode abordable pour accroître les actifs et la superficie locative brute, et ces développements tendent à générer des taux de rendement élevés.

En plus d’avoir achevé deux projets en 2016, notre équipe de direction se concentre maintenant sur le développement de nos immeubles à Miramichi, au Nouveau-Brunswick, et à Upper Tantallon, près de Halifax, en Nouvelle-Écosse.

Sur King George Highway à Miramichi, nous construisons deux nouvelles ailes commerciales qui ajouteront une superficie locative brute de 6 400 pieds carrés. Des baux ont été signés avec Subway, Rogers et Cara. L’une des ailes commerciales, située au 2466, King George Highway, devrait être prête à accueillir ses locataires en septembre 2017. Elle devrait générer un rendement du capital investi estimatif de 18 %. La deuxième aile commerciale, située au 2485 King George Highway, sera prête en décembre de cette année et devrait générer un rendement du capital investi d’environ 9 %.

Événement postérieur à la date de clôture – 16 mai 2017

Le 16 mai 2017, le FPI PRO a annoncé l’acquisition conditionnelle de quatre immeubles commerciaux pour un prix d’achat totalisant 40,4 M$, ce qui représente un taux de capitalisation moyen pondéré implicite d’environ 7 %. Ces immeubles sont assortis de baux dont la durée moyenne pondérée est d’environ six ans (collectivement, les « acquisitions du 16 mai »). Les acquisitions seront financées en partie au moyen du produit tiré de la vente rentable de deux immeubles industriels situés à Etobicoke, en Ontario, en contrepartie de 22,3 M$, soit un taux de capitalisation d’environ 6 % à la vente.

Les quatre immeubles acquis comprennent un immeuble de commerces de détail et un immeuble industriel léger totalisant 90 600 pieds carrés et situés dans le Canada atlantique, ainsi que deux immeubles industriels d’une superficie totale de 456 000 pieds carrés se trouvant à Woodstock, en Ontario.

Immeubles situés à Woodstock, en Ontario

Le FPI PRO a conclu une convention conditionnelle liant les parties pour acquérir deux immeubles industriels légers de qualité supérieure à Woodstock, en Ontario, moyennant un prix d’achat total de 30,0 M$ (exclusion faite des frais de clôture). Les immeubles, construits en 2007 et en 2009, sont entièrement loués et possèdent des plafonds de 28 et de 30 pieds de haut, respectivement. Ils sont situés stratégiquement près de grands marchés au Canada et aux États-Unis. Les immeubles sont entièrement loués à sept locataires nationaux ou multinationaux de grande qualité ayant d’excellentes garanties et des baux visant une superficie qui se situe entre 26 000 pieds carrés et 132 000 pieds carrés.

Les immeubles seront financés par i) la prise en charge de prêts hypothécaires de 16,7 M$, ii) l’émission de parts de catégorie B de 7,2 M$ au prix de 2,25 $ par part, et iii) les liquidités provenant du produit net tiré de la vente des deux immeubles industriels dont il est question ci-après. Les parts de catégorie B sont économiquement équivalentes aux parts de fiducie du FPI (les « parts ») et échangeables contre celles-ci à raison de une pour une, et elles sont assorties de parts spéciales comportant droit de vote qui confèrent à leur porteur des droits de vote équivalant à ceux des porteurs de parts.

Le vendeur des immeubles de Woodstock est une société en commandite dans laquelle deux fiduciaires du FPI, Peter Aghar et Shenoor Jadavji, détiennent une participation financière globale d’environ 25 %. Comme les deux sociétés contrôlées respectivement par M. Aghar et Mme Jadavji contrôlent le vendeur du fait qu’elles ont la propriété du commandité du vendeur, l’opération visant l’acquisition des immeubles de Woodstock devrait constituer une « opération avec une personne apparentée » aux termes du Règlement 61-101 sur les mesures de protection des porteurs minoritaires lors d’opérations particulières (le « Règlement 61-101 ») (l’« acquisition de Woodstock »). Se reporter à la rubrique « Questions relatives à l’opération » ci-après.

Immeubles au Canada atlantique

Le FPI a conclu une convention conditionnelle liant les parties pour acquérir un immeuble de commerces de détail autonome situé à Saint John, au Nouveau-Brunswick. L’immeuble, aménagé en 2016, est entièrement occupé par une société d’État provinciale aux termes d’un bail à long terme dont la durée restante est d’environ 15 ans. Le prix d’achat d’environ 4,8 M$ (exclusion faite des frais de clôture) devrait être réglé au moyen du capital global d’environ 3,7 M$ provenant d’un nouveau financement hypothécaire, et le solde sera payé au moyen des liquidités provenant du produit net tiré de la vente des deux immeubles industriels.

Le FPI a également conclu une lettre d’intention et prévoit signer une convention conditionnelle liant les parties pour l’acquisition d’un immeuble industriel léger de 5,7 M$. L’immeuble, qui occupe un emplacement de choix, est entièrement loué à un locataire de qualité. D’autres détails à ce sujet seront fournis plus tard.

« Ces opérations cadrent parfaitement avec notre stratégie qui vise à acquérir des immeubles commerciaux de grande qualité dans des marchés stables en banlieue. Grâce à ces quatre acquisitions projetées, nous continuons à accroître notre présence dans les provinces atlantiques tout en faisant une percée dans les marchés stratégiques de la banlieue du sud de l’Ontario », a déclaré M. Beckerleg. « Les acquisitions nous permettent de diversifier encore davantage notre portefeuille en augmentant de façon importante notre superficie locative brute dans le secteur industriel du marché. »

Vente d’immeubles industriels dans la région du Grand Toronto

Le FPI a conclu une convention liant les parties en vue de la vente de deux immeubles industriels à Etobicoke, en Ontario, pour un produit brut de 22,3 M$, ce qui représente un taux de capitalisation sur la vente d’environ 6 % (l’« opération de vente »). Les deux immeubles, qui ont été acquis par le FPI PRO en juin 2015 à un coût en capital total de 20,1 M$, sont vendus à un moment jugé propice et ont permis d’enregistrer un gain de 2 M$ sur leur coût en capital et un gain de 0,6 M$ sur leur valeur comptable de 2016 établie conformément aux IFRS. L’opération de vente permettra de libérer une trésorerie de plus de 10 M$, qui devrait être utilisée en totalité pour régler le prix d'achat des acquisitions décrites ci-dessus. Les deux immeubles, qui étaient entièrement loués, représentent une superficie locative brute approximative de 298 000 pieds carrés. L’opération de vente devrait être finalisée en juin 2017 et est assujettie aux conditions de clôture usuelles.

Événements postérieurs – 23 mai 2017

Placement de parts

Le 23 mai 2017, le FPI a annoncé la conclusion d’une convention de vente à un syndicat de preneurs fermes codirigé par Corporation Canaccord Genuity et Valeurs Mobilières TD Inc. en tant que coteneurs de livres et Scotia Capitaux Inc. (collectivement , les « preneurs fermes »), par voie de prise ferme, de 8 900 000 parts au prix de 2,25 $ chacune (le « prix d’offre ») pour un produit brut revenant au FPI d’environ 20 millions de dollars (le « placement »).

Le FPI a également attribué aux preneurs fermes une option de surallocation leur permettant de souscrire au plus 1 335 000 parts supplémentaires aux mêmes conditions, qu’ils peuvent exercer, en totalité ou en partie, dans les 30 jours qui suivent la clôture du placement. La clôture du placement devrait avoir lieu vers le 13 juin 2017 et le placement est assujetti à des conditions usuelles, notamment la réception de l’approbation des autorités de réglementation. Les parts seront offertes au moyen d’un prospectus simplifié devant être déposé auprès des commissions des valeurs mobilières et d’autres autorités de réglementation analogues dans chacune des provinces du Canada conformément au Règlement 44-101 sur le placement de titres au moyen d’un prospectus simplifié.

Le FPI compte utiliser le produit net tiré du placement pour financer en partie les acquisitions annoncées et futures ainsi que les projets d’agrandissement et de réaménagement d’immeubles existants et de nouveaux immeubles, rembourser certaines dettes et satisfaire aux besoins généraux de l’entreprise et en matière de fonds de roulement.

Acquisitions d’immeubles supplémentaires

Le FPI a annoncé la conclusion d’une convention conditionnelle liant les parties à l’égard de quatre de ses acquisitions annoncées auparavant (collectivement avec les acquisitions du 16 mai, les « acquisitions »). Cette convention prévoit que le FPI acquerra quatre immeubles de commerces de détail situés dans la province de Québec à un prix d’achat total de 9,0 millions de dollars, ce qui représente un taux de capitalisation d’environ 6,9 %. Le FPI a auparavant annoncé la conclusion d’une lettre d’intention à l’égard de l’acquisition de ces immeubles. Il s’agit de quatre immeubles autonomes de commerces de détail et de commerces de type dépanneur dont la superficie locative brute totalise environ 13 800 pieds carrés. Le taux d’occupation de ces immeubles est de 100 % et leurs baux sont d’une durée résiduelle moyenne pondérée de 7,6 ans. Ils comptent parmi leurs locataires des locataires de qualité comme McDonald’s, Tim Hortons et Couche-Tard. Le prix d’achat de 9,0 millions de dollars (coûts liés à la clôture exclus) devrait être réglé i) par la prise en charge de prêts hypothécaires d’une valeur de 5,9 millions de dollars assujettis à un taux d’intérêt moyen pondéré de 3,65 % et d’une durée moyenne pondérée de 2,6 ans, ii) l’émission d’environ 2,5 millions de parts de catégorie B au prix d’offre et iii) un paiement en espèces de 600 000 $. Ces acquisitions sont assujetties à des conditions usuelles en matière d’examen diligent et de clôture, notamment l’approbation des autorités de réglementation compétentes, et leur clôture devrait avoir lieu durant le deuxième semestre de 2017.

Les vendeurs de ces quatre immeubles de commerces de détail sont des sociétés dans lesquelles Vincent Chiara, fiduciaire du FPI, détient actuellement une participation. L’opération devrait donc constituer une « opération avec une personne apparentée » selon le Règlement 61-101. Au besoin, le FPI entend se prévaloir de dispenses applicables de l’exigence d’obtenir l’approbation des porteurs minoritaires et de l’exigence de procéder à une évaluation prévues dans le Règlement 61-101 à l’égard des opérations avec une personne apparentée au motif que la valeur de l’opération correspond à moins de 25 % de la capitalisation boursière du FPI. L’opération a été approuvée à l’unanimité par les fiduciaires indépendants du FPI, sous réserve que le prix d’achat soit soutenu par une évaluation indépendante de la juste valeur marchande des immeubles préparée par un évaluateur indépendant sous la supervision des fiduciaires indépendants du FPI.

En outre, le FPI prévoit affecter le produit net tiré du placement, entre autres, au financement d’une tranche de 2,5 millions de dollars des frais de construction associés à l’optimisation de la superficie de quatre projets repérés par le FPI qui, une fois terminés, produiront un rendement moyen pondéré sur le capital investi de plus de 11 % et au remboursement de sommes impayées d’environ 13,4 millions de dollars aux termes des facilités de crédit du FPI, qui pourraient être prélevées de nouveau par la suite et affectées au besoin au financement d’acquisitions futures et aux besoins généraux du FPI. Le FPI estime qu’après la clôture du placement, les acquisitions, l’opération de vente et le remboursement de certaines dettes, son ratio dette/valeur comptable brute diminuera.

Perspectives

La direction prévoit que l’exercice 2017 sera une année occupée pour le FPI PRO. Dans bon nombre des métropoles du Canada, le marché de l’immobilier commercial montre des signes d’effervescence, surtout dans les très grands marchés comme celui de la région du Grand Toronto. Toutefois, les petits et moyens marchés sur lesquels le FPI PRO a choisi de se concentrer demeurent stables et continuent d’offrir des occasions de placement attrayantes. Le bassin d’acquisitions fournit encore de nouvelles occasions dans les marchés ciblés par le FPI.

La direction croit également que les marchés ciblés par celle-ci continueront d’offrir des occasions d’acquisition attrayantes, surtout dans les secteurs des immeubles de commerces de détail et des immeubles industriels du marché de l’immobilier commercial. Même si les taux d’intérêt ont augmenté légèrement, la direction est d’avis que ces hausses ont peu de chance d’être importantes et que des hausses futures pourraient en fait déjà être prises en considération par le marché. Les marchés immobiliers commerciaux où le FPI PRO exerce ses activités ne devraient pas être touchés outre mesure par la hausse des taux d’intérêt.

Le FPI PRO portera de plus en plus son attention sur des acquisitions recelant un certain potentiel de croissance interne, et la direction a l’intention de tirer parti de ces occasions pour garnir son portefeuille et accroître ses rendements.

À l’heure actuelle, le marché des actions pour les FPI se porte bien, et le cours des parts du FPI s’est apprécié de façon notable. Alors que le FPI PRO poursuit sa croissance, la direction est convaincue qu’elle connaîtra du succès au cours de l’année à venir.

Questions relatives à l’opération

Les acquisitions seront réalisées sous réserve d’une vérification diligente satisfaisante conformément à la procédure d’exploitation standard du FPI et les conventions d’acquisition renferment ou renfermeront des conditions de clôture, notamment en ce qui concerne le financement et les approbations requises des autorités de réglementation, ainsi que les déclarations et les garanties usuelles que l’on trouve dans les conventions d’acquisition négociées entre acheteurs et vendeurs avertis sans lien de dépendance.

Un comité spécial de fiduciaires indépendants du FPI est chargé de superviser le processus que doivent suivre le FPI et ses conseillers dans le cadre de l’acquisition de Woodstock. Les principales modalités de l’acquisition de Woodstock ont été approuvées à l’unanimité par les fiduciaires indépendants du FPI. La clôture de l’acquisition de Woodstock est assujettie au respect de certaines conditions supplémentaires, notamment i) une vérification diligente jugée satisfaisante par le FPI concernant les immeubles de Woodstock, dont l’obtention d’une estimation indépendante de la juste valeur marchande des immeubles préparée par un évaluateur indépendant sous la supervision du comité spécial, ii) l’obtention de l’approbation de certaines autorités de réglementation, dont la Bourse de croissance TSX et iii) l’obtention de l’approbation requise des porteurs de parts conformément au Règlement 61-101.

Information financière supplémentaire

L’information qui figure dans le présent communiqué constitue un sommaire choisi des résultats. Les états financiers consolidés résumés et le rapport de gestion du FPI PRO pour le trimestre clos le 31 mars 2017 seront affichés sous le profil du FPI PRO sur SEDAR, au www.sedar.com et sur le site Web du FPI PRO, au www.proreit.com.

À propos du FPI PRO

Le FPI PRO est une fiducie de placement immobilier à capital variable non constituée en personne morale qui a été établie aux termes d’une déclaration de fiducie en vertu des lois de l’Ontario. Le FPI PRO a été créé en mars 2013 afin de détenir en propriété un portefeuille d’immeubles commerciaux diversifié au Canada, principalement axé sur les marchés principaux et secondaires au Québec, dans le Canada atlantique et en Ontario, et sur une expansion sélective dans l’Ouest canadien.

Indicateurs clés non conformes aux IFRS et indicateurs clés du rendement d’exploitation

Les états financiers consolidés du FPI PRO sont préparés conformément aux Normes internationales d’information financière (les « IFRS »). Dans le présent communiqué, en tant que complément aux résultats présentés conformément aux IFRS, le FPI PRO communique certaines mesures financières non conformes aux IFRS, dont les flux de trésorerie d’exploitation ajustés (« FTEA »), les flux de trésorerie d’exploitation (« FTE »), le résultat d’exploitation net (« REN »), le ratio dette/valeur comptable brute, le ratio de couverture des intérêts, le ratio de couverture du service de la dette et les ratios de versement, et d’autres mesures présentées ailleurs dans le présent communiqué. Ces mesures non conformes aux IFRS ne sont pas définies dans les IFRS, n’ont pas de signification normalisée et pourraient ne pas être comparables à des mesures similaires présentées par d’autres émetteurs. Le FPI PRO a présenté ces mesures non conformes aux IFRS puisque la direction est d’avis qu’il s’agit de mesures pertinentes de la performance opérationnelle sous-jacente et de la gestion de la dette du FPI PRO. Les mesures non conformes aux IFRS ne devraient pas être considérées comme une mesure de remplacement du résultat net, des flux de trésorerie provenant des activités d’exploitation (ou utilisés dans le cadre de celles-ci) ou de paramètres comparables établis conformément aux IFRS en tant qu’indicateurs du rendement, de la liquidité, des flux de trésorerie et de la rentabilité du FPI PRO.

Pour obtenir une description complète de ces mesures et, le cas échéant, du rapprochement par rapport à la mesure la plus directement comparable qui est calculée conformément aux IFRS, veuillez vous reporter à la rubrique « Indicateurs clés non conformes aux IFRS et indicateurs clés du rendement d’exploitation » du rapport de gestion du FPI PRO pour le trimestre et l’exercice clos le 31 mars 2017, qui est affiché sur SEDAR, au www.sedar.com.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué renferme des énoncés prospectifs au sens de la législation en valeurs mobilières applicable. Les énoncés prospectifs sont fondés sur un certain nombre d’hypothèses et sont assujettis à bon nombre de risques et incertitudes, dont plusieurs sont indépendants de la volonté du FPI PRO et peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux qui sont indiqués dans les énoncés prospectifs ou qui sont implicites dans ceux-ci.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué portent notamment sur des énoncés concernant la capacité du FPI d’exécuter ses stratégies de croissance; le rendement des marchés financiers dans l’avenir; le rendement financier futur du FPI; les activités de développement du FPI et leur incidence sur les résultats du FPI; le moment et la conclusion prévus des acquisitions, de l’opération de vente et du placement; l’incidence des acquisitions et de l’opération de vente sur le rendement financier du FPI; la capacité du FPI à conclure une entente contraignante visant l’acquisition de l’immeuble situé à Moncton, au Nouveau-Brunswick; l’utilisation du produit net tiré de l’opération de vente et du placement et la capacité du FPI PRO de mener à bien ses stratégies d’affaire et de croissance. Les objectifs et les énoncés prospectifs du FPI PRO sont fondés sur certaines hypothèses, notamment celles selon lesquelles i) le FPI PRO obtiendra du financement à des conditions favorables, ii) le niveau futur d’endettement du FPI PRO et son potentiel de croissance futur correspondront toujours à ses attentes actuelles, iii) aucune modification apportée aux lois fiscales ne nuira à la capacité de financement du FPI PRO ni à ses activités, iv) l’incidence de la conjoncture économique et de la conjoncture financière mondiale actuelles sur les activités du FPI PRO, dont sa capacité à obtenir du financement et la valeur de ses actifs, correspondra toujours à ses attentes actuelles, v) le rendement des placements du FPI PRO au Canada donnera les résultats escomptés selon les attentes actuelles du FPI PRO et vi) les marchés financiers donneront au FPI PRO facilement accès à des titres de capitaux propres et/ou à des titres de créance.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué sont expressément visés par la présente mise en garde. Tous les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué sont présentés à la date du présent communiqué. Le FPI PRO ne s’engage pas à mettre à jour l’information prospective advenant, notamment, une nouvelle information ou de nouveaux événements dans le futur, à moins que la loi ne l’y oblige.

Des renseignements supplémentaires sur ces hypothèses, risques et incertitudes figurent à la rubrique « Facteurs de risque » de la dernière notice annuelle du FPI PRO, qui est affichée sur SEDAR, au www.sedar.com.

 

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (terme défini dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ne sont responsables de l’exactitude ou de l’exhaustivité du présent communiqué.

DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS ET PAR L’ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES AUX ÉTATS-UNIS.

Information :

Fonds de placement immobilier PRO

James W. Beckerleg

Président et chef de la direction

514 933-9552

 

Fonds de placement immobilier PRO

Gordon G. Lawlor, CPA, CA

Chef des finances

514 933-9552

 


[1]) Mesure non conforme aux IFRS. Se reporter à la rubrique « Indicateurs clés non conformes aux IFRS et indicateurs clés du rendement d’exploitation ».

Pour plus d'informations:

Précédent

23 mai 2017

LE FPI PRO annonce un appel public à l'épargne de 20 millions de dollars de parts de fiducie et des acquisitions d'immeubles proposées

> Lire la suite download.png

Suivant

1 juin 2017

LE FPI PRO annonce le résultat du vote obtenu à l'assemblée annuelle des porteurs de parts de 2017

> Lire la suite download.png